Septembre et Octobre 2020

Publié le par Patrick FRANCOIS

Suite des contrepèteries diffusées lors de mes chroniques radiophoniques sur RLP (102.3 et www.radioslibresenperigord.com) chaque mercredi à 9h30 avec rediffusion le vendredi à 15h30 et le samedi à 9h30...

Emission du 2 Septembre

Aujourd’hui c'est la rentrée!

*Ah quel beau métier professeur !

*Cette année l’instituteur voudrait voir des bons cahiers

*A cause du covid, la directrice a interdit les salles dans le couloir annexe.

*Cette lycéenne a l’intention de travailler les mots grecs

*Et déjà les écolières parlent de foot en babillant !

*Les filles, faites attention à la classe des grands !

 

Emission du 9 Septembre

Toujours sur le thème de l’école.

*Les écolières jouent dans les pièces du fond.

*Ces élèves apprennent à calculer en cent leçons.

*Si vous êtes prêtes pour les maths, les filles, ouvrez vos châles !

*Ce n’est pas quand vous chez les élèves qu’il faut leur parler de la lecture.

*Personne n’est jamais assez fort pour ce calcul.

Une double pour terminer cette série :

*Dans les /leçons de carabins, on trouve des préfaces épurées.

 

Emission du 16 Septembre

Et voici un medley spécial Foire Expo !

*C'est pour la foire que sonne le glas

*A cause du virus les marchands de foire ont des pépins...

*La foire me nuit

*La jeune fille revint de la ferme pleine d’espoir.

*L'ânesse de ma voisine travaille aux foires

 

Emission du 23 Septembre

Changement de saison cette semaine.

*A cause de la seconde vague cet automne sera une cage

*Elle est belle à l’automne

C’est la Ste Line, alors une double pour teminer :

*Avis de tempête au couvent : « Voyez, ma mère, cette Line a pêché ! »

 

Emission du 30 Septembre

Suite à ma conférence de vendredi dernier, j’ai eu l’idée, pour aujourd’hui, de faire un peu d’histoire. En 1909 Jacques Oncial a publié un livre intitulé « Le trésor des équivoques, antistrophes ou contrepèteries » dans lequel il donne des exemples de contrepèteries dites involontaires recueillies de ci de là, comme celle de ce jeune figurant s’adressant à l’interprète principal : « Madame, un mou de veau et je reste ! » ou de cet avocat qui, dans le feu de sa plaidoirie parla des noces de Polyte. C’est dans ce livre qu’est également évoqué le discours d’un professeur de la Sorbonne qui proposait de parler à ses élèves des copulations laborieuses du pape. Sans oublier l’histoire de ce sabotier qui ne pardonnera pas à son apprenti d’avoir dit qu’il avait porté une paire de balloches à sa grue. On en reparle la semaine prochaine ?

 

Emission du 7 Octobre

Aujourd’hui encore un petit hommage avec ce recueil publié en 2007 intitulé « Le petit livre des contrepèteries » que l’on doit à la Comtesse du Canard Enchaîné, le roi du contrepet, le grand Joël Martin !

*Absorber des packs d’eau donne une triste mine

*Les poux lui infestent la nuque

*Assez de tristes faces aux relents démoniaques

*Ah ! les traces d’humour que répand votre feutre

Une double pour terminer :

*Ce chroniqueur goutteux écrit sa page en se grattant le pif

 

Emission du 14 Octobre

Allais, un second extrait savoureux :

*La grande Colette prêtait volontiers ses locaux

*C’est cette bouquiniste qui a déballé Tacite ?

*Maigret a loupé pas mal de crimes

Pour terminer cette série, Joël vous propose trois nouveaux livres de la dernière rentrée littéraire :

*Jeux pour les nuls

*Fantasme dans la mare

*Héros gras sans viatique

 

Emission du 21 Octobre

En attendant les palombes, contrepétons donc en chassant.

*L’hirondelle ne craint pas la traque

*Après les douilles, les chasseurs ont vidé les carafons

*Il est fou de la chasse amateur !

*Les lièvres n’aiment guère la ch/asse (contrepèterie glissée)

*Chasseurs mysogines ? Pas du tout, la preuve : « Madame, je vous confie la chasse (verbe conchier…)

 

Emission du 28 Octobre

Aujourd’hui revenons aux origines de la pandémie :

*le vi russe est arrivé à pied par la Chine

*le président parie volontiers sur la Chine alors que son épouse est sensible au poids de la Chine

*Ce n’est donc pas le moment que la Chine paume

*Greta s’est apesantie sur la Chine, quel toupet !

*Hélas ces petites myopes ne peuvent pas voir la Chine

 

 

 

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article