Novembre et Décembre 2017

Publié le par Patrick FRANCOIS

Suite des contrepèteries diffusées lors de mes chroniques radiophoniques sur www.radioslibresenperigord.com chaque mercredi à 9h12 avec rediffusion le samedi à 10h35, le lundi à 9h30 et le mardi à 17h.

Emission du 22 Novembre

Aujourd’hui je vous propose quelques contrepèteries que l’on doit à Luc Etienne, qui en a créé des centaines et qui a tenu la rubrique de l’album de la Comtesse jusqu’en 1984. Auteur, entre autres, de l’Art du Contrepet.

On commence par une d’actualité :

*Cette agitation de Novembre accroitra encore notre malheur

Et on continue avec des contrepets cultes :

*La romancière ne veut pas cher le lecteur

*J’aime vachement votre frangin

*Ce recteur est un grand bonhomme

Avec une double contrepèterie pour terminer :

*La boulangère m’a laissé le pain chaud en me donnant sa croûte à pâté

 

Emission du 29 Novembre

 

Hommage à Louis Perceau, auteur de « La Redoute des Contrepèteries », sorte de bible du genre, avec quelques perles rares.

*Je gémis sans pouvoir lutter

*Les femmes n’apprécient pas le marc trop doux

*Elle n’aurait jamais pensé s’endetter

*Ce petit vieux vend de la serge

Et une double, une !

*Il courait tant de buts divers qu’il en perdait sa belle mine !

 

Emission du 6 Décembre

 

Aujourd’hui on va revenir un peu dans le monde impitoyable de la politique fiction !

*On parle souvent de Bruno et de son habit

*Chirac a toujours préféré les caisses noires au fond de Bernadette

*Ségolène n’a pas voulu du plan de rigueur de François

* Il est bien connu que Giscard était rentré d'Afrique avec des diapos plein les manches !

Une double très célèbre pour terminer :

*Le plan De Gaulle a fait saigner le cœur de Massu

 

Emission du 13 Décembre

 

Une petite pause consacrée à un prénom ô combien contrepétant :

Jean Luc…dont se parent quelques personnalités connues.

Je vous ai déjà parlé de Jean Luc Mélenchon qui, en fait est, une double contrepèterie. Je rappelle aux aimables auditeurs que je tiens la liste des manchons concernés à leur disposition.

Mais nous avons aussi :

*Jean Luc Lemoine. C’est bien fait pour lui, chacun son tour, car tout le monde sait bien que le moine au régime pèse sa bouffe.

*Jean Luc Lahaye. Je crois deviner le sourire sarcastique de certains d’entre vous qui, dans ce cas de figure, préfèreraient écrire Lahaie, comme Brigitte.

*Jean Luc Godard en un seul mot sinon ce serait salut Fred !

*Jean Luc Reichmann. Normal quand on sait qu’il présente cette fameuse émission « Les douze couilles de midi », jeu truqué jusqu’à la moelle, bien entendu.

 

Emission du 27 Décembre : la der de 2017!

 

Vu que le 13 Décembre dernier je vous avais proposé une pause afin d’élucubrer autour de ce superbe prénom contrepétant qu’est Jean Luc et que le 20 Décembre je n’étais pas disponible, nous allons aujourd’hui évoquer de nouvelles contrepèteries sur le thème des fêtes de fin d’année afin de préparer un réveillon digne de ce nom !

Je vous propose donc au menu :

*Du velouté de baleines de roches

*Des homards sauce Pineau

*La fameuse tourte aux cailles

*Un caneton à la russe avec de belles frites

*Assortiment de fromages : du Saint Nectaire, du Port Salut par exemple

*Pour terminer que diriez-vous d’un flan anglais aux baies d’airelles ?

Le tout accompagné d’un Château Lafite Baule 2015.

 

A l'année prochaine!

 

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article