RENCONTRES

Publié le par Patrick FRANCOIS

RENCONTRES
RENCONTRES
RENCONTRES

Les prochains salons du livre où vous pourrez me rencontrer sont :

*samedi 19 Août à Ste Alvère (24)

A propos saviez-vous que, suite à l'installation sur le territoire de cette commune d'un camping libertin, le maire a demandé à la Préfecture une légère modification dans l'appellation de ladite commune pour la transformer en Ste Alverje...La réponse n'est pas encore parvenue à la mairie.

*dimanche 20 Août à Excideuil (24)

Celle ou celui qui pourra me donner l'anagramme d'Excideuil aura droit à une dédicace gratuite, le livre étant payant, bien sûr, pas fou le Patou!

*dimanche 3 Septembre à Rocamadour (46)

Salon parrainé par Patrick De Carolis, contrepèterie redoutable!

*dimanche 10 Septembre à Nanteuil en Vallée (16)

N'oubliez pas que si vous ne pouvez pas venir à mes dédicaces OU vous rendre dans les salons que je fréquente, vous avez toujours la possibilité d'acheter mes bouquins chez les dépositaires. MAIS si vous désirez une dédicace personnalisée, il vaut mieux alors me les commander directement, avec le chèque qui va bien, à l'adresse suivante :

Patrick FRANCOIS 4 Allée des Chênes 24420 ESCOIRE

Je rappelle que les PLANETE sont en achat "groupir" (20€ les 2 au lieu de 15€ chaque bouquin), Le Palmier et VIVE LE VELO à 12€ pièce.  

Allez terminons donc par un de mes délires radiophoniques (chronique hebdromadaire le mercredi à 9h12 sur www.radioslibresenperigord.com, rediffusion le samedi à 10h35, le lundi à 9h30, le mardi à 17h) :

« Ce cas de Corée me turlupine ». Cette interrogation suspecte a été exprimée à haute voix et avec force par Dominique Strauss Kahn lors de l’un de ses discours à l’Assemblée Nationale en 1997. Vingt ans après la Corée pose toujours problème, si on en croit les échanges verbaux (et non de beaux vers) entre deux abrutis de première : à ma droite Donald, le vilain petit canard et à ma gauche Kim Jaune II. Miss Ile de Guam qui, entre parenthèses, adore le goût du blanc, a même tenté de désamorcer la crise, en vin…Imbus de leur personne et assoiffés d’orgueil ces deux grands idiots n’arrivent pas à tourner la plage afin d’éviter de rester ensablés (de Retz, bien entendu). Au contraire  il semblerait qu’ils continuent à s’enliser, attestant du bien fondé de cette citation que l’on doit à Michel Audiard : « Les cons ça ose tout, c’est même à cela qu’on les reconnait » ! Au final sera-ce un feu de poutre ou un feu de paille (comme on dit à Ribérac) ? #4 contrepèteries...

 

ARRIVEE D'AIR CHAUD!

Publié dans INFOS (2)

Commenter cet article