Rencontres Automnales

Publié le par Patrick FRANCOIS

Rencontres Automnales
Rencontres Automnales

Si vous êtes dans les coins et que vous êtes disponibles, n'hésitez pas à venir me rencontrer, histoire de vous détendre un peu.

En dehors de mes interventions contrepétantes, je présenterai aussi le recueil des notes écrites par mon grand-père pendant la première guerre mondiale et qui expliquent en partie mes gênes.

Ce sont des histoires salaces, poèmes libertins et chansons paillardes, tout à fait dans le style de ce qu'écrivaient nos grands auteurs coquins, tels George Sand, Alfred De Musset ou Victor Hugo, pour ne citer que les plus célèbres.

Allez, un petit exemple?

LA MITRAILLEUSE

Une mitrailleuse c’est un machin

De forme cylindro-conique

Nous allons passer l’examen

De cette curieuse mécanique.

Quand elle est prête à fonctionner

L’anneau d’avant on le recule

Par un moyen perfectionné

Après chaque coup çà fait bascule.

 

Ce merveilleux petit objet

Soutient des combats de haute lutte

Il parait qu’il peut sans arrêt

Tirer plusieurs coups par minute.

Pour éviter son échauffement

De temps en temps il faut qu’on l’mouille

Si ça marchait continuellement

Ca ferait éclater les douilles.

 

Enfin le levier d’armement

Quand on a cessé de combattre

Se rabaisse progressivement

Et sur deux billes vient se rabattre.

Puis par un simple procédé

Qui automatiquement le ramène

Le rouleau une fois débandé

Rentre tout seul dans sa gaine.

 

Les mitrailleurs sont empressés

De montrer aux femmes ce vrai chef d’œuvre

Leur engin est vite dressé

Pour leur en expliquer la manœuvre.

Hélas il arrive que parfois

Le coup part et cause une blessure

Qui se prolonge pendant quelques mois

Par une énorme boursouflure.

 

Un bon mitrailleur doit toujours

Tirer tous ses coups en sourdine

Il doit s’imposer chaque jour

Le nettoyage de sa machine.

S’il s’avérait que le temps soit mauvais

Il protégera sa culasse

Avec du bon tissu anglais

C’est ce qu’il y a de plus efficace ! 

 

 

Publié dans INFOS (2)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article