Fin de la pause

Publié le par Patrick FRANCOIS

Coucou me revoiloù! Mais où qu'il était passé le Patou?

En fait, j'étais fort occupé, lorsque la bise fut venue, par les salons du livre, les dédicaces, les marchés de Noël, plus le démarrage en Octobre de la chronique radiophonique déjantée que je tiens chaque mercredi sur une radio locale : RLP 102.3. Vous pouvez d'ailleurs écouter mes élucubrations en vous connectant sur radioslibresenperigord.fr le mercredi à 9h10, avec rediffusion le samedi à 10h35, le lundi à 9h30 et le mardi à 17h.

Et puis aussi la sortie d'un deuxième bouquin : UNE EPOQUE EPIQUE 1914-1922.

Il s'agit d'un recueil d'histoires salaces, poèmes libertins et chansons paillardes que mon grand-père avait soigneusement couchés sur un petit carnet, à la plume, lorsque la guerre des tranchées lui en laissait le temps. A la mode George Sand/Alfred De Musset, avec des versions étonnantes de La Madelon ou des Stances à Sophie, par exemple, plus quelques trouvailles inédites dont certaines ont pu arriver jusqu'à nous.

Ensuite je me suis penché sur deux autres carnets ayant appartenu à un grand oncle de mon épouse, lequel y racontait, au jour le jour, sa captivité en Allemagne de 1940 à 1943. Le bouquin va être publié début Février avec un titre allégoriquement métaphorique (à moins que ce soit l'inverse) au regard du fameux "Moi, François, président". Et bien là ce sera Moi, Fernand, prisonnier Itinéraire du soldat Landrodie de 1940 à 1943.

Petit livre de témoignage familial sérieux, une entorse nécessaire à mon tempérament naturel, lequel revient au galop car je suis aussi en train de rédiger la suite de Planète Mère, qui s'intitulera PLANETE MERE Terre d'Ecueils, dont je vous reparlerai prochainement.

Et enfin figurez-vous que j'ai créé, avec deux amis, une nouvelle association "Humour et Culture" (alias HEC...) qui va nous permettre d'organiser le 1er Festival Humour en Périgord sur le thème de "Rencontres contrepétantes et jubilatoires" le 27 Mars 2016 à Escoire.

Je sais, pour les ceusses qui pourront venir, ils devront zapper la bénédiction urbi et zobi de mon cousin MAIS nous aurons quand même le pape avec nous ce jour là, celui du contrepet, en la personne de Joël Martin, "la comtesse du Canard Enchaîné", qui contrepète depuis plus de trente ans.

Je vous en dirai plus très bientôt.

Je ne peux pas vous quitter sans vous souhaiter, évidemment, mes meilleurs vieux et une bananée, en contrepétant un petit peu :

2016 sans baisse, 2016 pour l'éphèbe, 2016 pour les vieux beaux, 2016 pour les baigneurs, 2016 avec des bains chauds, 2016 même pour les ballots...

Arrivée d'air chaud!

Publié dans INFOS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

brut gérard 15/01/2016 19:41

félicitations, à plus pour acheter ton livre

Patrick FRANCOIS 17/01/2016 09:07

Merci pour tes encouragements et arrivée d'air chaud!

Guy Monriezpère 15/01/2016 19:14

Vas-y le Patou ! Continue sur ta lancée ! ça fait plaisir de lire ton enthousiasme !
à bientôt dans un salon où l'on se livre ;-)

Patrick FRANCOIS 17/01/2016 09:07

Merci pour tes encouragements et arrivée d'air chaud!