Planète Mère 24

Publié le par Patrick FRANCOIS

ARTICLE 24, comme le département où je demeure, en dehors de l'habitat urbain (normal je ne connais pas ce garçon personnellement...).

Ca sent la fin...

Déjà?

Allez encore une petite blague : 

"Dans une usine de la France profonde travaillait un obscur manutentionnaire, transfuge anglais, qui se nommait John Norton.

Un jour, lors de la visite du Prince de Galles, celui-ci demande à visiter cette usine.

Une fois sur place il s’enquiert auprès du directeur de savoir si John Norton travaille toujours ici. Le directeur, interloqué, appelle son DRH.

Pendant que Charles attend, le DRH fait venir John Norton.

-Hello Charles, I’m so happy to see you !**

Et les voila partis tous les deux dans une conversation à bâtons rompus.

Lorsque les visiteurs furent partis, le directeur stupéfait s’adressa à John Norton.

-Mais comment connaissez-vous le Prince de Galles ?

-Oh c’est une vieille histoire, ce serait trop long à vous raconter.

Quelques mois plus tard, visite de la chancelière allemande avec la même demande à la clé. -Guten tag Angela, wie gehst du ?** Et les voila partis tous les deux dans une conversation à bâtons rompus.

Lorsque les visiteurs furent partis, le directeur, encore plus stupéfait s’adressa à John Norton. -Mais comment connaissez-vous la Chancelière ?

-Oh c’est une vieille histoire, ce serait trop long à vous raconter. Et je peux vous dire que je connais bien le pape, aussi.

-Alors là je ne vous crois pas, répondit le directeur.

-Ecoutez, rendons-nous à la prochaine bénédiction urbi et zobi à Rome (mais c’est vous qui payez…) et j’apparaîtrai sur le balcon à ses côtés.

Pari tenu et, le jour venu, les voilà partis au Vatican. Après la prestation pas pâle, John redescendit retrouver son patron. Celui-ci était allongé par terre, secouru par le SAMU local.

-Que se passe-t-il ?

-Moi je sais, dit un individu qui se présenta comme interprète italien. Il s’est évanoui quand je lui ai traduit ce que disaient les deux chinois, là :

-Mais c’est qui le mec en blanc à côté de Norton ?

**Note de l’auteur : utilisez-donc le traducteur Reverso car avec Reverso vous aurez tout ce qu’il faut !"

Et voilà.

Bien entendu je ne vous dirai pas un mot sur la fin de cette aventure, vous la découvrirez en achetant le bouquin!

A ce propos vous connaitrez toutes les modalités correspondantes ainsi que mon calendrier Junesque dans le dernier article, le n° 25, qui sera prochainement publié.

Encore merci pour votre fidélité.

Arrivée d'air chaud?

Publié dans HUMOUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article